Serrurier : un métier d’artisan spécialisé


Destinée à assurer la fermeture des portes, des coffres, fenêtres et des véhicules, la serrurerie concerne exclusivement le domaine des serrures qui est un système de verrouillage avec une clé dont les spécificités sont la pose, le verrouillage, le déverrouillage, les différents systèmes de fermeture, etc.

métier de serruriers

comprendre le métier de serrurier

Un peu d’histoire de serrures et de serrurerie

La serrurerie et l’histoire de la serrure remontent à l’époque néolithique de la Préhistoire eh oui, ce n’est pas nouveau, la sécurisation des biens était déjà la préoccupation de nos ancêtres notamment les agriculteurs d’Afrique noire. C’est au IIe millénaire que furent inventés la clé et le métier de forgeron. Cette branche professionnelle se développera sans cesse déjà avec l’apparition des artisans serruriers et des ateliers de serrurerie au 16e et 17e siècle. C’est dans les années 1800 et plus précisément en 1861 que Linus Yales Jr dépose le brevet de la serrure cylindrique à goupilles.

Le métier de serrurier

Artisan ou technicien dans le domaine de la construction des habitats, le serrurier ou serrurier – métallier est un métier spécialisé qui fournit ses services tant aux entreprises, aux organismes publics qu’aux particuliers. Il existe 1000 artisans serruriers installés à leur compte en France.

On connaît 2 types de spécialisations dans le métier de serrurerie :

– le serrurier- métallier qui s’occupe des poses, remplacement, dépannage, réparation et blindage de tout type de fermetures de serrure

– le ferronnier d’art. La ferronnerie d’art qui est le travail du fer forgé pour tous types de bâtiments en restauration ou rénovation.

Quelles formations et cursus choisir pour devenir serrurier ?

Certifié par un CAP , certificat d’apprentissage professionnel en qualité de serrurier-métallier ou dans le domaine de la ferronnerie d’art. La formation pourra être valorisée par la validation d’une formation bac pro technicien en chaudronnerie industrielle, métallerie, le bac STI de génie mécanique, le BP serrurerie. L’étudiant serrurier peut évoluer vers des spécialisations en cursus BTS constructions mécaniques ou un BTS réalisation d’ouvrages chaudronnées.

Un serrurier souhaitant créer son entreprise d’artisan devra suivre une licence pro sciences humaines et sociales pour avoir les compétences suffisantes en vue de gérer son activité, suivre sa comptabilité , évaluer ses besoins en stocks et ses salariés.

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *